Le Lieu, espace de création et d'accompagnement

Un espace de création

 

Créer des rencontres détonantes, franchir des portes, des barrières, s’affirmer,  se redéfinir, s’associer...  Aller vers…  Faire venir.

ACCOMPAGNEMENT - ACCUEIL EN RÉSIDENCE LABORATOIRES - PLATEFORMES/DÉBATS

J’ai voulu faire de ce lieu une fabrique de création, un lieu ressource où la question de l’art, de l'artiste, de l’enfance et la jeunesse est au cœur du projet.

L'accompagnement

 

Aujourd’hui, je m’implique dans le regard à la mise en scène et l’accompagnement d’artistes. Il n’y a pas beaucoup de moments où l’on peut s’interroger lorsqu’on on a passé la porte du professionnalisme : on se retrouve seul, face à sa compagnie, à ses doutes, à son chemin... on ne se donne pas toujours le droit de se tromper. 

 

Ces temps de partage deviennent alors des respirations pour avancer et grandir. Le regard à la mise en scène, c’est pour moi déceler la demande parfois non précise ou non formulée d’un(e) artiste et entrer sur la pointe des pieds dans son univers, savoir entendre et réagir à l’instant T, trouver le levier.
Il n’y pas de règles, nous sommes libres de notre rencontre. Parfois, une discussion intime de deux heures peut apporter plus que huit jours de répétitions. Il peut s’agir d’une aide concrète sur le plateau, sur l’écriture dramaturgique, sur le positionnement du metteur en scène  face à son équipe, face à ses doutes… Il n’est ici question que de partage, de pacte entre deux artistes.


Lorsque j’accompagne un(e) artiste, je décide de ne pas signer mon aide, de ne pas apparaître dans les programmes. Je veux que l’artiste reste libre de son chemin, de son spectacle,  que la route parcourue ensemble reste un moment de partage... (F.L)

Jérémy Barbier d'Hiver                            Artiste en compagnonnage avec la Cie                                                                                                                                       19-20-21

Du 09 au 14/12/19

Du 18 au 21/03/20

Du 07 au 16/04/20

Du 04 au 13/06/20

Ptit Tom

 

Les Compagnies accueillies sur la saison 2019/2020

Cie Moi Non Plus

Warren

Tout se passe dans la cuisine, c’est là où surgissent les plus belles rêveries, comme un microcosme en kaléidoscope, à travers les couleurs vitrées des bouteilles. On y voit tout un monde qui chuchote si on regarde bien au travers des couleurs. Tout un village de paroles, au creux des chuchotis de Warren qui se réinvente son propre monde, avec ou sans grain dans l’œil gauche. Tout se passe dans la cuisine, où on ne voit pas forcément que Warren joue à l’invertébré, car comment se construire avec une telle famille comme colonne vertébrale ? Et puis il y a les autres, les autres enfants. Pas tendres. Et puis cette décision, déchirant le petit grain dans l’œil de Warren, mais n’effaçant pas la beauté. Relever la tête, rouvrir les yeux, malgré les larmes rouges, c’est ça, devenir grand ?

Création suggérée par Laurent Eyllier (Cie Moi Non Plus)
 

Distribution

 

Jeu, écriture et mise en scène : Flore Audebeau, Marion Gardie,

                                                         Laurent Eyllier, Julien Pluchard

Théâtre d'objet :                            Flore Audebeau, Marion Gardie

Univers sonore :                            Julien Pluchard

Création lumière :                         Jean-Philippe Villaret, Philippe Mathiaut

du 7 au 12 octobre 2019

Une production de la Cie Moi Non Plus

LEMUEL / Voyages Minuscules

du 25 au 29 novembre 2019

“Un voyage ça se commence n’importe quand – de n’importe où”

Notre Lemuel (Gulliver) à nous est un jeune homme perdu dans le monde contemporain. Il s’égare, ne se retrouve pas dans les repères que la société dessine pour lui. De là, commence son voyage, sa fuite en avant, en quête de sens, dans un monde qui ne semble rien lui offrir de vrai.

Tout commence un jour au collège, dans l’étouffement de règles imposées : le rythme d’une journée ordinaire est donc bouleversé par des basculements dans le fantastique qui lui ouvrent la porte des mondes de Swift. Le collège se déforme et se transforme en un lieu où réalité et imagination s’entremêlent.

Et tout cela émane de Lemuel, de ses errances intimes, de sa capacité à voir au-delà du visible. C’est de Lemuel que la grande question de la vérité (subjective, sensible, onirique) nous vient.

Son imagination, ses rêves, ses rencontres nous conduisent dans une traversée à la recherche des traces laissées par la figure la plus importante de sa vie : sa mère. Une mère absente qui lui a légué la curiosité, lui a enseigné à se fier à ses sensations, à savoir poétiser le quotidien et à chercher des alternatives.

Distribution

 

Texte :                                                                Jean-Marie Clairambault

Mise en scène :                                                Martina Raccanelli
 

Avec :                                                                 Thibault Chaumeil,

                                                                            Guillaume Delalandre,                                                                                              Clément Delpérié,

                                                                            Timothée François

Direction musicale :                                         Thibault Chaumeil

Scénographie,

construction, création lumière :                     Pierre Fouillade,

                                                                            Jean-Luc Latour, Silvio Martini

Une production de la Cie Les Nuages Noirs / Lost in Traditions

Une production de La Route Productions

Collectif Renfield

Sandre

du 06 au 15 janvier 2020

Sa vie, elle l’a passée entre la cuisine, le ménage, les courses, le soin apporté aux deux enfants, le repas dominical, le travail, toujours à devancer les désirs de son mari en oubliant les siens.

Puis, elle a tué quelqu’un.
Cet enfant qu’elle porte dans son ventre, le troisième, elle n’en veut pas.
Sa langue tangue dans un flot maladroit, la parole peu à peu se dénude dans la confusion.
Celle qui fut belle nous raconte l’amour. Elle cherche sa place, seule au milieu de ces autres qui ne voient pas la détresse, ne trouve pas, nous oblige à chercher avec elle.
Pour ce projet, un comédien, un créateur lumière et un créateur son, une équipe sans chef. Chacun dans sa discipline dialogue avec les autres, les bouscule et leur répond. Un travail sur l’ombre et le corps de lumière, sur le silence, sur le moment indistinct de la mise en jeu.

Distribution

Jeu :                            Pierre Dumond
Lumière et vidéo :    Loris Gemignani
Son :                            Simon d’Anselme de Puisaye

Une production de la Cie Collectif Renfield

La Saga de Grimr

du 05 au 14 février 2020

Ce spectacle propose dans le décor grandiose de l’Islande du 18ème siècle, une expérience visuelle et musicale originale à travers un concert qui associe l’énergie punk-rock de l’ensemble Drift et le souffle romanesque du récit vidéo réalisé à partir de la bande dessinée « La Saga de Grimr »*.

L’Islande, en proie aux superstitions et asservie par le Danemark, subit depuis plusieurs jours l’irruption d’un volcan. C’est dans ce contexte que le jeune Grimr, devient orphelin. Recueilli par un voleur, Grimr devient un jeune homme doté d’une force impressionnante et s’imagine un destin de héros légendaire. Une accusation de meurtre va chambouler son projet.

La Saga de Grimr nous convie à un voyage émotionnel entre la musique pénétrante de l’Ensemble Drift et un montage vidéo sublimant la bande dessinée de Jérémie Moreau. Sur le plateau les tableaux se succèdent, dessinant un paysage sonore et visuel sous tension. Alors nous apparaît le poids de la filiation, la violence de l’injustice et la force déraisonnable de l’amour.

* Fauve d’or au festival International de la BD d’Angoulême.

Distribution

Sol Hess : chant, guitares, basse

Jérémie D’Aviau : batterie, clavier, mélodica, glockenspiel,

Frédéric Cazaux : clavier, basse, harpe celtique, boîtes à musique et componiums, mélodica.

Benjamin Lacquement : réalisateur et régisseur vidéo

 

Scénario et dessin de Jérémie Moreau

Création lumière de Christophe Turpault

Chargé de production et de diffusion : Dominique Trento

Directrice de production : Karine Esteban

Une production de La Route Productions

Les Compagnies accueillies sur la saison 2018/2019

Les Cailloux Sauvages                                  

Petits Silences

du 26 novembre au 2 décembre 2018

du 06 au 13 janvier 2019

Konvulsations 

du 3 au 9 décembre 2018

Entre eux deux

04 au 15 février 2019

Laughton (de Stéphane Jaubertie)

16 au 22 juin 2019

Le petit garçon qui avait mangé trop d'olives

08 au 12 juillet 2019

© 2019 Cie Florence Lavaud

  • Facebook Social Icône