top of page

Edito 2024 / Florence Lavaud

Si égoïstement – ou par un instinct naturel –, je décide de faire abstraction des sombres échos du monde actuel, je ne leur suis pas pour autant insensible.

 

J’ai fait le choix de l’émerveillement.

Comme celui de reprendre, 25 ans après sa création, Un petit chaperon rouge. Nouvelle équipe, nouvelle composition, pour un sujet encore à vif. Une peinture visuelle qui peut, comme toute image ou récit, se redécouvrir à l’infini. Et chaque fois, invariablement, entraîner dans son sillon de nouvelles respirations, de nouveaux frissons. Décalages et frottements qui viennent enrichir d’autant notre vision du monde.

 

Puck, lutin sorti tout droit de Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, nous incite lui à persister à croire aux fées, et fait appel à notre rage de vivre. « Des yeux qui voient dans le noir…! » Merci Souleymane Diamanka et Marco Codjia pour vos textes, qui slamment la poésie du vivant.

 

Je goûte aussi ma chance de poursuivre les recherches et rencontres amorcées en 2021 avec les Portraits en Série. Un garçon qui ne veut pas parler aux filles, un autre qui veut quitter ses postures, une fille qui se bat contre le harcèlement lié à sa différence, un rugbyman professionnel croisé sur mon chemin… Bientôt, un nouveau portrait sur le thème « Moi, dans 20 ans », échafaudé par des jeunes qui en ont 11. Puis encore un autre, avec l’Orchestre national d’Avignon (13 musiciens) cette fois, autour d’une histoire imaginée par des enfants de maternelle… Les Portraits sont des voyages, des échappées sur un territoire, avec un partenaire, complice et compagnon de route. Aucun interdit ne vient entraver ces créations prodigieusement vivantes.

 

Je me réjouis aussi que le Lieu, cette année encore, accueille des résidences d’artistes, rémunérées, et un événement promouvant la recherche et la création pour l’enfance et la jeunesse. Et recevoir des enfants, des jeunes, venus du milieu rural, éloignés mais curieux de ce monde, durant PulsationS ou lors de sorties de résidence… Quelle émulation, quel enchantement !

 

81 représentations programmées sur la saison 2023/24, 5 nouvelles compagnies accompagnées, des projets édifiants et au long cours sur le territoire, ou dans le cadre de réseaux chaque année plus solides… Et autant d’invitations à « voir dans le noir », dans la nuit de l’autre, pour mieux se comprendre soi-même.

 

Florence Lavaud

bottom of page