Une métamorphose ( Création 2021 - A partir de 7 ans )

Librement inspiré du Vilain Petit Canard de Hans C; Andersen

et de La Métamorphose de Frantz Kafka.

Les mutations de l’enfance autour de 8 ans sont bien réelles mais moins souvent abordées au profit de l’adolescence qui connait des mutations plus évidentes.

Première note d’intention  Florence Lavaud, Juillet 19

Elle a 9 ou 10 ans

Quand l’école est finie, Elle aime rester dans sa chambre. 

 

Elle ouvre alors les pages blanches d’un nouveau cahier

et commence à dessiner de possibles métamorphoses d’elle ...

D’elle ? D’ailes ! ...

 

Peut-elle vraiment s’autoriser toutes les apparences ?

Quelles sont ses possibles mutations ?

Carcan ? Que veut dire le mot carcan ?

 

Petit à petit Elle invente ses autoportraits ...

 

Ces dessins coloriés vont-ils la changer ?...

Déjà maman ne la reconnaît plus ...

« Vous n'avez pas besoin de quitter votre chambre. Restez assis à votre table, et écoutez. Vous n'avez même pas besoin d'écouter, attendez simplement, ne bougez pas, restez seul. Le monde va venir librement s'offrir à vous pour être démasqué. Il n'a pas le choix, il va se dérouler en extase à vos pieds. »  Franz Kafka

Adaptation & Mise en scène.......................................................Florence Lavaud

Interprète (marionnettiste).....................................................................Laura Fedida

Musicienne (violoncelliste)...................................................................Amélie Potier

Compositeur........................................................................................Camille Rocailleux

Texte.............................................................................................................Philippe Gauthier

Assistant mise en scène..................................................Jérémy Barbier d’Hiver

Lumière & image...................................................................................Loris Gemignani

..........................................................................................................................Benjamin Nesme

Scénographie et univers plastique............................................Gala Ognibene

Son....................................................................................................................François Weber

Coordination...............................................................................................Laurent Arnaud

Production : Cie Florence Lavaud

Coproduction : L’Odyssée, Scène conventionnée, Périgueux – L’Agence culturelle départementale de Dordogne-Périgord - Communauté de communes du Haut Béarn – OARA (Office Artistique de la Région Nouvelle Aquitaine) – L’Agora, association culturelle, Billère.

Pré-achats : L’Odyssée, Scène conventionnée, Périgueux – L’Agence culturelle départementale de Dordogne-Périgord - Communauté de communes du Haut Béarn – L’Agora, association culturelle, Billère - TNBA, Bordeaux - Le Créa / Festival Momix, Kingersheim - L’Empreinte, Scène nationale de Brive-Tulle – Festival de Mourenx (sous réserve)

 

Hors-Champs Nouvelle création de Florence Lavaud (2020)

Le projet
Pour ce nouveau projet de création, Florence Lavaud a choisi d’auditionner trois jeunes interprètes amateurs, originaires du territoire.
De laboratoires de recherche artistique en résidences de création, Florence Lavaud et toute son équipe (assistants, créateur son, lumière, scénographe) ont eu à coeur d’accompagner ces jeunes vers la création d’un objet qui interroge leurs perceptions actuelles : « images et métamorphose ».

Le spectacle
Avec Hors-Champs, trois jeunes interprètes questionnent l’image de soi.
Face à nos désirs, nos peurs, nos aspirations... comment le regard de l’autre agite-t-il notre monde intérieur ? Apparence, cauchemar, miroir, rêves... Quelle est notre véritable nature ? Jusqu’où accepte-t-on notre métamorphose face au regard de l’autre ? Sommes-nous libres de notre image ?
Dans une relation de proximité avec les spectateurs, trois jeunes interprètes se livrent sans détours, comme dans un jeu où le regard de l’autre bouscule la pensée.
A l’issue de la représentation, l’échange se poursuit par un bord de scène de 20 min où les spectateurs sont invités à participer à une conversation croisée avec l’équipe artistique, en présence également de Serge Added, philosophe.


Des actions d’éducation artistique et culturelle
Quatre classes des collèges de Neuvic et de Vergt participent à un parcours Hors-Champs qui est jalonné de rencontres et d’ateliers animés par la Cie Florence Lavaud. 
Un parcours découverte, à destination de jeunes amateurs de théâtre, se met également en place autour d’un stage dirigé par Florence Lavaud.
Autant d’occasions pour ces adolescents d’appréhender le processus de création et les thèmes soulevés par le projet.

En partenariat avec l’Agence Culturelle Départementale Dordogne-Périgord, le CRAC de St Astier dans le cadre du COTEAC « Graines de citoyens » le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Dordogne et l’Atelier Rouge Théâtre

Production Cie Florence Lavaud.Coproductions et accueils en résidence : l’Agence Culturelle Départementale Dordogne-Périgord et L’Odyssée, scène de PérigueuxSoutiens au projet de création : la DRAC Nouvelle-Aquitaine, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, le Conseil départemental de Dordogne et le CRAC de St-Astier dans le cadre du COTEAC "Graine de citoyens", le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Dordogne.

 

Pendant ce temps, au Lieu...

Le Lieu, pôle de création pour l’enfance et la jeunesse, est un espace partagé de recherche et de création.

En partenariat avec l’Agence Culturelle Départementale Dordogne Périgord, l’OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine – ou le réseau "Accompagner la création jeune public", le Lieu accueille des compagnies qui portent un projet dédié au jeune public.


Le Lieu est aussi un espace de partage et de transmission : les équipes artistiques accueillies bénéficient d’un accompagnement de Florence Lavaud qui vient poser son regard sur la mise en scène.

• Du 7 au 12 octobre : Warren - Cie Moi non plus !
Résidence rémunérée OARA

• Mardi 19/11, une rencontre du réseau
Accompagner la création jeune public
réunissant des opérateurs de Dordogne, de Haute-Vienne et de Corrèze.

• Du 25 au 29 novembre :
Lemuel – voyages minuscules - Cie Les Nuages Noirs
Résidence soutenue par le réseau Accompagner la création jeune public


• Du 6 au 15 janvier 2020 : Sandre - Collectif Reinfeld
 

• Du 5 au 14 février 2020 : La saga de Grimr - Ensemble Drift

Avec le soutien de l'Agence Culturelle Dordogne Périgord

Jérémy Barbier d'Hiver est repéré par Florence Lavaud en 2015, lors de sa carte blanche de fin d’année à l'éstba, école supérieure de théâtre bordeaux aquitaine, quand il y présente un monologue intitulée PtiTom. Jérémy Barbier d'Hiver et Florence Lavaud entament dès lors une collaboration artistique. Jérémy Barbier d'Hiver devient l'interprète principal des créations de Florence Lavaud : « Plume » dans Symphonie pour une Plume (création 2016), puis "Puck" dans Songe ! (création 2018).

Leur collaboration ne s'arrête pas au plateau. Jérémy Barbier d'Hiver assiste Florence Lavaud pour des laboratoires de recherche, des stages, puis devient assistant à la mise en scène du spectacle Hors-Champs (sortie de création en mars 2020).

Quand Jérémy Barbier d’Hiver évoque avec Florence Lavaud son désir de créer son propre projet artistique, elle lui propose de l’accompagner. Leur collaboration artistique se meut en compagnonnage artistique et reçoit le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du dispositif de compagnonnage plateau.

Avec le compagnonnage plateau, Jérémy Barbier d'Hiver développe son projet artistique, poursuit son travail d'écriture et de mise en scène du projet  PtiTom, soutenu par Florence Lavaud et son équipe.

Jérémy Barbier D'Hiver, premières intentions.

"J’aimerais déployer un univers fantastique, comme un rêve dans lequel différents personnages apparaîtront. Il y aura des créatures fantastiques, la Mère Nature, un personnage originaire d’un peuple oublié, Monsieur Imaginaire… tout aussi absurde que touchant. Je prendrai pour point de départ notre monde réel et emmènerai peu à peu le spectateur dans un monde imaginaire dans lequel ces différentes présences surgiront (...) Ce qui me tient à cœur, c’est de proposer un voyage au spectateur, partir de cet endroit où nous sommes réunis, le théâtre et finalement arriver dans un rêve. Le début s'articulerait autour du personnage principal et de sa mère, inerte dans son fauteuil roulant. Dans une adresse directe au public, il partage ses pensées, ses rêves, son vécu et son passé lorsque sa mère était encore valide. Le public, auquel il s'adresse, symbolise la tombe du père. Le personnage essaie de définir le manque qu'il a vécu en l’absence du père. L'histoire avance et des présences surgissent, des éléments fantastiques, du surnaturel. Les frontières entre le monde des vivants, des morts, des rêves se brouillent."

le compagnonnage plateau avec Jérémy Barbier d'Hiver

avec le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine

 

© 2019 Cie Florence Lavaud

  • Facebook Social Icône